• La Roumanie n'est jamais loin

    Quelle surprise en effet de découvrir que à deux pas était diffusée l'oeuvre d' Andrei Ujica, cinéaste roumain, au cinéma de quartier du Panthéon. Alors je me suis offert 3 heures de roumain, sous la forme d'un remarquable film documentaire sur Ceaucescu, intitulé L'Autobiographie de Nicolae Ceaucescu. Vous ne serez pas surpris de savoir combien il est intéressant de lire ces images de propagande, qui constituent le support du film, à la lumière des témoignages et des connaissances que nous avons du pays à présent. J'ai pensé à vous Randu, lorsque le film traitait de la Maison du peuple .

    Et puis au moins, il n'y avait pas la foule du cinéma de l'Odéon avec son Pirate des Caraïbes... Nous étions 7 ou 8 dans la salle, dont un qui dormait

    « LeviathanShopping à Bucarest »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Randu
    Jeudi 2 Juin 2011 à 12:52

    Je vois que rien ne bouge pas depuis le 25 Mai, c’est pourquoi je vous propose cette recette :


    Vin de sureau


    Ingredients :



    -10-15 inflorescences de sureau


    - 2 kgs de sucre


    -un citron pour 12 l d’eau


    C’est tout simple a preparer : on met les inflorescences dans un grand bol, on met de l’eau, on prepare du caramel avec 250 g de sucre, on rajoute le caramel et le sucre, on couppe le citron en plusieurs tranches et on l’ajoute dans le melange.
    On met le bol dans un endroit ensoleille pendant une semaine, en melangeant tous les jours avec une cuillere en bois. La fermentation commence deja pendant cette semaine, mais elle continuera apres, dans des bouteilles. Donc, apres une semaine de soleil, on fait passer le vin par un passoir et on le met dans des bouteille qu’on stock a l’abri du soleil, dans un endroit plus fraiche. Apres une autre semaine, le vin est bon a boire. N’oubliez pas de le refrigerer avant et atention a l’ouverture de la bouteille car a l’interieur, la pression est importante.
    Ce vin contient tres peu d’alcool, mais il a un gout et une saveur particulieres.

    7
    Randu
    Mercredi 25 Mai 2011 à 07:30

    Ce que j'ai oublie ...juste un tres petit cadeau, a ecouter a l'internet...:


    - www.romanticfm.ro   (101,9 FM)


    -www.radiogoldfm.ro  (96,9 FM)


    (musique francaise, roumaine et musique du monde de tres bon gout...j'ecoute chaque jour...mais en direct a la radio, car j'habite a Bucarest...le logo du Romantic est:  "c'est du musique, c'est pas du bruit!" )

    6
    Randu
    Mercredi 25 Mai 2011 à 07:03

    Merci beaucoup Prietena et Douanier !

    5
    Douanier
    Mardi 24 Mai 2011 à 15:18

    Bonjour Randu, c'est un réel plaisir de vous lire.


    Sincéres amitiès d'un co-signataire du commentaire de Mâme Michelle...

    4
    Prietena Profil de Prietena
    Mardi 24 Mai 2011 à 14:48

    Merci beaucoup Randu !

    3
    Randu
    Mardi 24 Mai 2011 à 14:01

    Bonjour,    Une autre etoile de la literature roumaine, un bijoutier de la langue roumaine, membre de l'Academie Roumaine et nee a Braila, va au ciel...Son nom est Fanus Neagu...En France, vous connaissez Panait Istrati mais, (a mon avis)Fanus Neagu c'est plus, plus a cause des nombreux livres qu'il a ecrit sans oublier jamais de decrire l'ancienne monde de Braila et du Delta, et l'ancienne ville de Braila . Son langue literaire est plus riche...plus....je ne sais pas....plus mousseux et plus profonde. Je ne sais pas si ses livres ont ete traduit en francais, a cause de son style. Il a ete un des ces genies literaires qui peut etre compris seulement si on peut lire tout dans la langue d'origine...Je vais chercher et lire de nouveau tous ses livres... J'aime deux de ses phrases qu'il a dit a un des ses amis avant de mourire (et que j'ai pu lire a l'internet): "j'ai du cancer, mais l'intellectuel que tu est doit ecrire que j'ai du neoplasm..." ;  .... "la bonte que j'ai decouvert dans les hopitaux roumains me fait croire que cette pays ne va pas perir jamais..."      Et le poeme... que j'ai essaye de.... "transferrer" en francais:   


    Lycee -  ecrit par George Bacovia(1881-1957 - nee a Bacau, en Roumanie)

    Lycee, - cimetiere
    De ma jeunesse -
    Des professeurs pedants


    Et des examens difficiles...
    Meme aujourd’hui tu me donne des frissones
    Lycee, - cimetiere
    De ma jeunesse !

    Lycee, - cimetiere
    Avec des longues couloirs -
    Aujourd’hui c’est pas moi
    Et j’ai mal a la tete...
    Je ne veux pas rien -
    Lycee, - cimetiere
    Avec des longues couloirs



    Lycee, - cimetiere
    De ma jeunesse
    Tu m’a jete au monde
    Dans ses lourdes tourbillons,
    Tant blase...
    Lycee, - cimetiere
    De ma jeunesse !


       A bientot!

    2
    Randu
    Lundi 23 Mai 2011 à 09:16

    ....Un poete roumain renomee, George Bacovia( "Bacovia" c'est a cause de la ville Bacau, en Roumanie) a ecrit toute sa vie des poemes tristes...un de ces poemes avait quelques mots connus par tous mes amis/amies pendant l'etude de 4 ans a notre lycee: "Lycee, cimetiere de ma jeunesse..."...Apres finir mon stage de travail a la Maison, j'ai change un peu: "Lycee et Maison, cimetiere de ma jeunesse...", ha, ha !!! (je vais traduire le poeme complet pour vous...c'etait comme un hymne pour les adolescents pendant les anees '70 - '74...)


    Maintenant on dit que jusqu'a 1989 "ils" (the leaders) ont construit, mais apres 1989 ils ont detruit...(tout).

    1
    Douanier
    Lundi 23 Mai 2011 à 08:24

    c'est ce que j'appelle suivre les cours du soir, un peu comme moi, lorsque je regarde un film policier à la maison...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :