• Voici comme promis l' album de ce que l'on peut voir en quittant la ville, après avoir traversé le Danube. 


    2 commentaires
  • Quand on traverse le Danube à Galati, on se retrouve en pleine campagne.On traverse des villages typiques, où hommes et femmes, formant des groupes distincts devant les maisons, occupent leur après-midi à papoter au soleil. Puis s'étale une lande percée de belles étendues d'eau et de canaux ; à travers les roseaux, on voit des oiseaux migrateurs qui se reposent. Quelques collines dessinent l'horizon. De belles sorties en perspective !

    Bientôt des photos, le temps de préparer un album !


    3 commentaires
  • r_tulcea Ce week-end, nous sommes allés faire une virée de l'autre côté du Danube, jusqu'à la ville de Tulcea, à l'entrée du delta du Danube.

    Avant tout, préparatifs : la bâche dans le coffre de la voiture, pour accueillir le chien et tous les dégâts que risque d'occasionner un pareil déplacement, sa gamelle, une bonne quantité d'eau et un énorme rouleau d'essuie-tout (j'insiste sur le "tout"!), la trousse de secours (on ne part pas dans la jungle, mais quand-même), les huiles essentielles pour les passagers sensibles aux cahots de la route (et j'entends les énergumènes concernés se moquer de moi en lisant ce billet), le GPS et les appareils photo, sans oublier les deux guides touristiques achetés en France. Pour une centaine de kilomètres, je trouve que c'est déjà bien.

    Et nous voilà partis, direction l'embarcadère, pour une traversée du Danube. Rien de bien original ici, toutefois l'ambiance est assez agréable, avec les chiens qui accueillent de leurs joyeux aboiements leurs congénères qui débarquent. Quelques piétons, des poids lourds, des voitures, des enfants et des chiens partagent la traversée. Celle-ci s'effectue en quelques minutes, à chaque demi-heure entre 6 et 22 heures. Il fait un temps superbe, l'air est doux, le Danube miroite sous quelques nuées d'oiseaux (migrateurs ?).

    _1014010   Petit reportage dans l'album "Traversée du Danube".

    Sur l'autre berge, les sabots dans l'eau, un cheval tire une charrette, sur fond de végétation automnale ; quelques pêcheurs, une vieille baraque...

    En route ! 

    De ce côté, le paysage est vraiment très beau : des roseaux, des étendues marécageuses, des collines ; nous reviendrons le photographier prochainement.

    Nous traversons des villages-rues qui seront particulièrement animés en fin d'après-midi : l'ambiance y est joyeuse, surtout quand nous croisons une procession de mariage, accordéoniste en tête du cortège, photographe juché sur une charrette. 

    Sur les routes de campagnes, les piétons occupent la chaussée, des paysans vendent leur production sur une table placée devant l'entrée de leur maison, on trouve des sacs de nourriture à même le sol.

    _1014024

    L'arrivée à Tulcea est conforme à ce que nous en attendions : des blocs, des tuyaux en béton qui alimentent un site industriel, puis, dans le centre, une jolie promenade le long du Danube. Après un copieux déjeuner, nous allons visiter les quatre petites salles du musée d'art populaire. Nous réglons 10 lei pour avoir le droit de prendre des photos dans le musée et, en échange, la sympathique jeune femme qui nous accueille nous donne le choix entre une facture ou des cartes postales ! Le musée présente quelques instruments anciens ainsi que des objets et costumes provenant des différentes ethnies venues s'implanter dans la région ; c'est tout petit mais très joli ; à noter : des cartes très claires sur l' implantation de ces différents groupes.

    Quelques images dans l'album "Tulcea".

    La journée s'est terminée en beauté, grâce à ce merveilleux coucher de soleil sur le Danube, lors de la traversée du retour. 

     _1014049     _1014054       _1014063

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique